Franken Standenbouw standbouw Boxerbeeld 2

Vous pouvez appeler cela de la chance ou de la malchance, mais l’occasion est grande que deux ou plusieurs organisateurs vous bombardent de divers arguments afin de dépenser vos euros de salon chez eux. Et non chez les autres. Découvrez ici comment gagner cette compétition...


Parfois cela ressemble à un ring de boxe : dans le coin bleu, votre budget marketing et communication, bien entraîné mais un peu maigre, dans le coin rouge une demi-douzaine d’organisateurs de salon qui évaluent l’adversaire avec un regard avide. Dong. Premier round. Combattez !


Vous connaissez les tactiques de vos adversaires. Ils tentent un à un de percer votre défense avec des arguments qui vous sont lancés une fois à gauche, une fois à droite. « Nous avons plus de visiteurs ! » « Nous existons depuis plus longtemps ! » « Nous sommes facilement accessibles ! » « Notre événement a lieu pendant une meilleure période ! » « Notre prix au mètre carré est plus bas ! » Laissez-les se battre, mais ne baissez jamais votre garde. Vous survivrez ainsi aux premiers rounds de reconnaissance avec brio.


Fin du troisième round. Retour au coin bleu pour se désaltérer et discuter tactique. Quels arguments ont fait mouche ? Ai-je été surpris par moment ou certains éléments sont-ils vraiment importants pour ma stratégie de salon ? Ceci doit être votre unique point de concentration en parant les coups dans les rounds suivants : est-ce que cet argument rejoint ce que je veux atteindre ou non avec ma participation au salon ?


Entretemps, vous savez de chaque adversaire comment il va monter son attaque. De nombreux visiteurs viennent de l’étranger ? Ce n’est pas nécessaire, je me concentre les années à venir sur mes clients existants. Une concentration élevée d’acheteurs ? Laissez tomber, les rentrées viennent principalement du département maintenance. Programme complémentaire révolutionnaire ? Intéressant, mais nos innovations sont encore pleinement dans le pipeline.


L’approche défensive fonctionne. Certains adversaires ont déjà brûlé toutes leurs cartouches et se retrouvent KO dans les cordes. Qui reste ? Les deux organisateurs avec la proposition la plus forte. Il est grand temps d'entamer votre offensive finale : qu’est-ce qui peut être bénéfique à votre prochaine participation de salon ? Un vaste espace de démonstration ? Une visibilité maximale ? Un mini-événement pour vos clients existants en marge du salon ? Une base de données afin de
prospecter de manière ciblée ? Arrêtez de vous morfondre, faites votre choix et lancez votre exigence comme un uppercut bien visé. On parie que votre adversaire sera sur les genoux ?

Partagez cet article